NOUVELLES

Les probiotiques au cas des problèmes avec des champignons.

11 août 2020 | auteur: ns

La mycose, surtout récurrente, est un grand problème et très déplaisant problème de la santé. Les infections sont causées surtout par des dermatophytes et des micro-champignons parasites. Dans les pays d’Europe centrale, donc aussi en Pologne, l’un des plus souvent genre des mycoses sont celles causées par les bactéries de Candida. Dermatophytes attaquent principalement les pieds et les doits. Les champignons du genre Candida causent plutôt les infections de la bouche, du gros intestin et des infections intimes, ces champignons peuvent aussi causer la mycose de la peau et des ongles et aussi des mycoses invasives. Comme on peut voir la mycose peut attaquer les différentes organes ou les parties du corps. Mais peu importe la partie du corps infectée, la base d’infection peu être un désordre du microbiote intestinal.

 

La présence des champignon dans un microbiote intestinal.

 

Nos intestins sont colonisés par millions des micro-organismes différentes comme les bactéries-celles avec un effet bénéfique est celles qui sont pathogènes, aussi les champignons inclus les levures Candida albicans. Les levures mentionnées sont présentes aussi dans notre système respiratoire, le système fongénito-urinaire ou sur notre peau. Les champignons de Candida albicanas constituent 10% de notre microbiote intestinal. Une élimination complète de ces levures n’est pas possible ni nécessaire. Si notre microbiote est dans un état d’équilibre les levures sont complètement inoffensifs et ils vivent en symbiose avec autres micro-organismes présents dans notre corps. Mais dans le cas de manque d’équilibre- ces levures devient pathogènes. Dans les conditions normales les bactéries bénéfiques intestinales comme Bifidobacterium animalis ou Lactobacillus plantarum, produisent des enzymes, qui sont responsables de régulier la quantité des champignons dans notre corps. Mais même le plus petit désordre de notre microbiote intestinal peut devenir la cause de l’expansion des levures et sa répartition dans tout l’organisme et en conséquence peut causer la mycose.

 

C’est quoi qui favorise le développement d’une mycose?

 

Le développement des mycoses est lié aux plusieurs conditions- en général on peut les diviser en permanents et temporaires. Des conditions permanentes sont constitués de notamment l’obésité, les infections des intestins, les maladies auto-immune, les intolérances alimentaires, et aussi la dysbiose du microbiote intestinale. Les troubles du microbiote intestinal peuvent être causés par une antibiothérapie( très longue ou répétée souvent, spécialement si pendant on utilise des antibiotiques à large spectre), consommations des stéroïdes ou une contraception. À la mycose sont exposés des patients d’oncologie, pendant une radiothérapie ou chimiothérapie et aussi des gens diabétiques, ayant SIDA et des personnes avec une faible immunité. Comme des facteurs temporaires on peut indiquer: un long, fort stress, une antibiothérapie, la consommation d’alcool ou des mauvaises habitudes alimentaire, particulièrement pauvre en sucres simples et riches en aliments transformés. Il faut savoir que le développement d’une mycose est favorisé par le sucre et les produits de la farine.

 

Une alimentation est les probiotiques dans la prévention des champignons.

 

Le déroulement du traitement au cas d’infection fongique est proposé par un médecin. Mais si notre microbiote intestinal est troublé, les mycoses peuvent devenir un problème récurrent, qui nous accompagne pendant des années. Comment il faut prévenir des champignons? Il est important de faire attention à une bonne alimentation et une bonne hydratation d’organisme. Il est recommandé d’inclure des probiotiques dans notre regime.

 

Le développement de Candida est favorisé par alimentation à un index glycémique élevé. Il est mieux de limiter la consommation des sucreries et produits riches en amidon. Il faut inclure dans notre alimentation des produits comme: yaourts natures, kéfirs, babeurres, ensilages, graines de lin, gruau, pâtes complètes, brocolis, noix. Les fans des fruits peuvent manger des pommes, agrumes est cerises. Il est recommandé de boire au moins 1.5 de litre d’eau, on peut aussi boire des jus fraîchement pressées et des tisanes- menthe ou camomille.

 

Un bon produit probiotique peut rétablir une équilibre de microbiote intestinal et renforcer l’immunité. En choisissant un probiotique il faut vérifier si dans sa composition on trouve des bactéries bénéfiques. Sur l’étiquette on devrait être capable de trouver les informations sur la souche, l’espèce et le genre( par exemple. Lactobacillus plantarum AMT14, Lactobacillus Plantarum AMT4 czy Bifidobacterium animalis AMT30).

0

Your Cart